Livre d’invités personnalisé

Une commande spéciale avec du papier décoré

Un livre de signatures entièrement personnalisé pour un anniversaire

Une cliente cherchait un livre d’or pour un anniversaire, mais elle voulait un livre sur lequel elle pourrait faire figurer un message personnalisé, dans un style frais et fleuri. En reliure, on travaille la plupart du temps avec des toiles de reliure, et au Québec, le choix est limité : les fournisseurs ne vendent la plupart des toiles qu’en grande quantité, et elles sont plutôt destinées à l’industrie, habituellement assez sobres dans des tons neutres.

Je me suis donc mise à la recherche d’un papier coloré, fleuri, dans les tons de rose, corail, qui évoque le printemps avec une touche de modernité. Ma cliente a eu un coup de coeur pour cet imprimé. J’avais déjà fait des tests et je savais qu’il se collerait bien. On s’est donc lancé. C’est toujours important d’effectuer des tests, pour ne pas avoir de mauvaises surprises, mais j’adore trouver de nouveaux matériaux, détourner des papiers destinés à d’autres utilisations… Et donc j’aime quand mes clients arrivent avec des idées parfois originales mais qui me poussent à de nouvelles recherches.

La technique Crisscross sur onglets

La technique de la reliure Crisscross, super décorative avec son fil de lin croisé…

Avec une reliure en papier, je suis plus réticente à réaliser des reliures classiques emboitées, avec des mors ou des gorges. En effet, le papier est quand-même plus fragile. Ma cliente avait repéré sur mon compte Instagram des photos de la reliure Crisscross que je propose en atelier (le prochain se tient samedi 25 mai, dans 3 semaines, et il ne reste que 2 places, saisissez votre chance!), dont elle aimait l’esthétique. Ça tombait bien : non seulement cette reliure se prête parfaitement à un revêtement en papier, puisque ce sont les fils de lin qui servent de charnières, et en plus, c’est le livre d’or idéal : sans colle sur le dos, il est cousu, super solide et s’ouvre parfaitement à plat.

Comme le but était d’avoir des pages de signatures et quelques pages permettant de coller des enveloppes, des petits mots, j’ai proposé un livre mixte avec une partie en cahiers et une deuxième en montage sur onglets.
Un fil de lin coloré vert lime pétillant en plus, et nous voilà parties pour un beau livre d’or!

Une ouverture à plat parfaite pour écrire, et un montage sur onglets afin de
créer de l’espace libre pour coller tout ce qu’on veut!

Le marquage à chaud sur papier

Un titrage parfait sur papier, à l’or chaud, police Helvetica light, en trois corps différents!

Avec un papier si chargé en motif sur la couvrure, il n’était évidemment pas trop possible d’y ajouter un marquage à chaud (communément appelé hot-stamping). Là encore, ma cliente a eu une super idée : et pourquoi pas sur les pages intérieures ? C’est assez peu fréquent, en reliure, de titrer à la dorure sur les pages intérieures, mais effectivement, le papier se marque hyper bien. Et quand on ouvre la reliure, quelle belle surprise!

Derniers détails…

Ma cliente avait envie d’y ajouter un ruban, en décoration sur le plat avant. J’ai donc été cherché un beau ruban en organza, de couleur rose orangé rappelant le papier fleuri, tout en transparence. J’avais pris soin de laisser, entre les points de la Crisscross, suffisamment d’espace pour glisser le délicat ruban.

Je l’ai déjà mentionné mais je ne laisse jamais partir mes reliures sans une petite chemise de protection. La poussière, les doigts, la manipulation, la lumière… La technicienne en muséologie en moi sait à quel point ces petits détails peuvent être dommageables à la longue. J’ai donc plié une chemise de carte Linen rose, avec un petit détail supplémentaire: grâce à un système de pli, la chemise pourrait s’épaissir en même temps que le livre, qui va grossir au fur et à mesure de enveloppes et petits mots collés sur les pages.

Le livre d’or dans sa chemise de protection évolutive.

Le sens du papier (2ème partie)

pli du papierNous avons donc vu précédemment que le papier a un sens (ses fibres sont toutes parallèles les une aux autres) et qu’il se déforme dans un sens plus que dans l’autre quand il subit des variations d’humidité (à cause de ses propriétés hygroscopiques).
Mais une fois qu’on sait ça, qu’est-ce qu’on en fait?

Comment trouver le sens du papier ?

Il y a plusieurs façons de le trouver :

Continuer la lecture de « Le sens du papier (2ème partie) »