LE GRAND PRIX DU LIVRE DE MONTRÉAL

grand prix du livre de Montréal

De la reliure d’art pour la littérature

Depuis l’an dernier, la Ville de Montréal a décidé de lancer un appel de projets pour sélectionner le ou la relieuse qui réalisera, en double exemplaire, la reliure d’art qui ornera le livre lauréat du Grand Prix du livre de Montréal.

En 2019, ma proposition a eu l’honneur d’être choisie par le comité de sélection et j’ai donc livré deux reliures d’art début novembre 2019.

Le prix a été décerné à l’oeuvre Comment nous sommes nés, de Carole David.

L’une de mes reliures a été offerte à la lauréate lors de la cérémonie de remise du Prix, la seconde rejoint la collection d’oeuvres d’art de la Ville.
Je suis évidemment super fière d’avoir pu contribuer à ce super projet !

Un peu de technique…


En ce qui concerne la technique, c’était évidemment un livre collé. J’ai donc choisi une technique de dos « libéré » qui permet de travailler sans couture, sur un dos carré. J’ai dessiné des silhouettes fantomatiques que m’évoquaient les poèmes de ce recueil. Grâce à ma formation avec le fablab Échofab, je suis allée graver moi-même des plaques de contreplaqué recyclé au laser avec mon motif numérisé (d’ailleurs un gros merci à François, le technicien toujours si patient et enthousiaste !). L’idée était de créer cette reliure avec les moyens mis à la disposition de l’artiste-citoyenne, par la communauté.

Les plaques gravées ont été mises en presse pour imprimer le motif dans le cuir. L’une d’entre elles a aussi été encrée pour ajouter de la profondeur au motif créé. J’ai ensuite rehaussé les livres au fer, avec des ajouts argentés, à main levée.

J’ai ensuite confectionné des coffrets en papier enduit mat. Dans chaque des coffrets, j’ai inclus dans le couvercle un des deux bois gravés, que j’ai signés, qui ont servi au décor. Ils font ainsi partie intégrante des oeuvres. Ils sont encapsulés dans un film de polyester afin de ne jamais entrer en contact avec les oeuvres. Les boites ont un rabat magnétique, et sont ornées du logo du Grand Prix du Livre de Montréal, marqué à chaud.

Un livre-fleur!

L’an dernier, j’ai rencontré Isabella Serey, fondatrice de Crehative Design. Elle avançait alors sur son projet de livre-fleur, qu’elle avait en tête depuis des années et qu’elle avait relancé depuis quelques temps.
Avec son livre-objet, elle avait besoin de prototypes de boite-cube, qui s’ouvrait à plat (j’en avais parlé ici même). Après livraison de ses boites, nous sommes restées en contact : la construction de la boite, ses recherches de techniques, de matériaux et de fournisseurs, autant de sujets à explorer, à imaginer, à chercher des idées lumineuses.

Après un an de travail, une campagne de socio-financement et beaucoup de travail de sa part, le projet d’Isabella a abouti et elle a eu besoin d’aide pour procéder au montage de 150 livres, en une dizaine de jours.
Je l’ai donc aidé à monter 30 livres-fleurs et 120 livres-objets d’ Exercices de style, le texte ludique de Raymond Queneau et on s’est bien amusées.


Travailler avec Isabella a été un vrai bonheur, sa créativité est sans borne et accompagner les artistes et les directeurs/trices artistiques dans l’exploration, la conceptualisation, la planification ou la fabrication de leurs projets, j’adore ça. Je vous encourage à aller admirer son travail, et je vous laisse en compagnie de ses très belles photos !