Reliure cousue ou reliure collée ?

cousoirTraditionnellement, la reliure est cousue.

Les pages imprimées à plat sont repliées sur elles-mêmes, 1 fois qui donne le format in-folio, 2 fois (in-quarto), 3 fois (in-6), etc…
Pour plus d’explications, Abebooks vous explique brièvement ce mécanisme ici.

Chaque feuille pliée en deux constitue donc un folio. Les folios  vont rarement seuls (à part dans un format in-folio, si vous suivez bien). Il y a donc la plupart du temps plusieurs feuilles pliées les unes dans les autres et chaque ensemble constitue un cahier (signature en anglais).

La reliure cousue
consiste donc à coudre ensemble tous les cahiers, au moyen d’un fil qui est le plus souvent en lin (on privilégie le lin, fibre naturelle, pour sa très grande solidité mais dans le domaine de la reliure de création, on peut imaginer beaucoup d’autres types de fil de couture, notamment pour les reliures à couture apparente). Les cahiers sont percées en leur centre et fixés les uns aux autres.


La reliure cousue offre plusieurs avantages : elle est tout d’abord extrêmement solide! Ne vous demandez plus pourquoi les dictionnaires, livres parmi les plus usuels, sont encore cousus et pourquoi votre guide de voyage porte la mention « livre cousu » : c’est un solide argument de vente qui vous garantit que vous ne perdrez pas de pages en route.
Autre argument de poids pour la reliure cousue : elle s’ouvre beaucoup mieux à plat. Vous voulez un livre d’or, un agenda, un cahier de prise de notes ? Privilégiez un modèle cousu. Il sera peut-être un peu plus cher mais vous pouvez l’ouvrir à plat, plusvoire le forcer sans crainte de casser son dos et de perdre des pages.
Le contre-argument : elle est plus chère à produire car elle demande plus de technique et de temps.

Avec la révolution industrielle, la démocratisation du livre et l’industrialisation de l’imprimerie, on s’est peu à peu mis à imprimer les livres sur des feuilles mobiles, et à se contenter de les coller au dos. C’est ce qu’on appelle la reliure collée.
Imaginez un paquet de feuilles type feuilles d’imprimante. Sur un des côtés, une couche de colle est apposée. Quelques techniques existent pour permettre à la colle de pénétrer légèrement entre les feuilles : soit on colle en éventail, soit on « grecque » le dos, c’est-à-dire qu’on entaille les bords des feuilles pour créer des trous dans laquelle la colle ira se loger.
Cela permet de mieux tenir mais on comprend bien que la reliure collée n’est pas aussi solide structurellement que la reliure cousue. Ouvrez votre livre trop à plat et crac, le dos peut se briser en deux et vous commencez à perdre vos pages.
Côté positif, elle est évidemment moins chère à produire et surtout, elle n’est pas inintéressante. Elle permet en effet à certains d’imprimer facilement leurs textes et de les faire quand-même relier (je veux dire, autrement qu’avec un boudin en plastique!).
Pensons à des messages envoyés par courriel, qu’on souhaite imprimer pour fêter un départ à la retraite. Ou à une thèse de doctorat. Peu de gens iront faire imprimer ce genre de document sur des grandes feuilles à replier en cahiers ! Et on peut faire de très belles reliures, même en cuir, sur une reliure collée.  Il faut juste être conscient de sa fragilité un peu plus grande, notamment pour l’écriture.

La prochaine fois que vous achetez un livre, un agenda, un carnet, jetez un oeil à la tranche de tête (ou de queue) de votre livre ! Vous pourrez identifier rapidement s’il est cousu ou collé et vous aurez ainsi une meilleure idée du soin apporté à sa fabrication et à sa solidité, en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire.

Recherchez les feuilles pliées pour savoir s’il est cousu. Sur l’image, le livre du dessus est collé, celui d’en-dessous est cousu (on discerne les paquets de feuilles pliées). Attention toutefois, certains imprimeurs plient les feuilles en cahiers, mais ne les cousent pas. Ils se contentent de les grecquer et de les coller.
Une fois que vous avez repéré que le livre est monté en cahiers, ouvrez-le au centre d’un cahier et rechercher le fil de couture qui passe au centre.

 

Laisser un commentaire

Pour oublier votre commentaire, ouvrez une session par l’un des moyens suivants :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s